Sorties hebdomadaires

5 févr. 2020 à00:58

Durban – La Roumanissière



"Février, entre tous les mois, le plus court et le moins courtois". Ah c’est bien vrai ! Fidèle au dicton il nous a envoyé compère le Cers pimenter la randonnée.

.

Nous partîmes onze de la Maison des Jeunes mais par un prompt renfort nous nous retrouvâmes 20 au départ de la rando ; et c’est d’un pas décidé, la tête dans les épaules, et la casquette bien enfoncée que nous avons attaqué la première pente.

Le GR-367 à tôt fait de se rétrécir, de "s’encaillouter" et de s’élever sur les pentes raides des Corbières parsemées de romarins, de genêts et de cistes. Après Balbonne nous arrivons en haut d’une de ses montées à fort pourcentage que nous réserve le sentier Cathare.

La descente est bien sèche, ce qui la rend moins dangereuse, et après avoir contourné le Couscoulas, nous empruntons la Combe de la Binasse, qui nous laisse au pieds du domaine de Mandourelle.

Nous continuons vers la Courtalisse, et après un premier ressaut, nous voici au bas de la roche, et puis sur le sentier qui s’accroche sur son flanc pentu, et nous hisse à pas mesurés sur le plateau. La vue commence à s’élargir, et si l’on a du mal à voir le Tauch, Saint-Victor voit s’éloigner les derniers nuages, le Cers a bien travaillé, "O cèrç, reconeisson ta lei" (Louis Albarel).

Nous pique-niquons dans la descente, en profitant de l’abri de l’épais remblais et des arbustes qui bordent le chemin. Le soleil est là et le retour sans anicroche mène la joyeuse troupe à Durban où, après cette belle balade, nous profitons encore quelques minutes et tirons des plans sur les randos futures.

 
gB

Les articles  Page  1 sur 2  > >>  [catalogue]